Comment résister face à sa banque ?

resister face a banque

A partir de janvier 2018, grâce à la loi Sapin 2, le marché de l’assurance emprunteur va être bouleversé. En effet, les consommateurs pourront changer leur assurance de prêt à chaque date d’anniversaire du prêt. Cependant, pour contre attaquer cette loi, les banques entament des procédures. Mais alors comment résister face à sa banque ?

Une révolution

Depuis la loi Lagarde et la loi Hamon de 2010 et 2014, les emprunteurs étaient en mesure de déléguer leur assurance et de changer cette assurance emprunteur dans les 12 premiers mois suite à la signature de leur prêt.

Depuis Janvier 2017, une nouvelle loi a été votée (Loi Sapin 2) qui autorisera les emprunteurs, à partir de 2018, à changer leur assurance de prêt à chaque date d’anniversaire de leur prêt. Cette loi est valable pour tous les emprunteurs, que vous ayez effectué votre prêt il y a 10 ans ou il y a 1 an. C’est une vraie révolution car le marché de l’assurance de prêt était presque intégralement contrôlé par les banques jusqu’à présent.

Comment les banques vont-elles contre-attaquer ?

Par tous les moyens, les banques essayent de préserver leur marché. Comme nous le disions précédemment, les banques contrôlent presque intégralement le marché de l’assurance emprunteur. En effet, environ 85% des assurances de prêt sont détenues par les banques, soit des milliards d’euros de cotisations.

Les banques ont portée l’affaire devant le Conseil d’Etat, par l’intermédiaire de la Fédération bancaire Française (FBF), pour que ce dernier saisisse le Conseil Constitutionnel quant à la conformité de la loi aux textes fondateurs. Ils invoquent « La rétroactivité de la loi met en péril le principe de mutualisation qui garanti la solidarité entre tous les assurés ».

Les banques pourraient ainsi empêcher de faire des milliers d’euros d’économies à tous ceux qui ont contracté un prêt immobilier, simplement en changeant leurs assurances emprunteurs. Le Conseil Constitutionnel a 3 mois pour se prononcer en faveur d’une abrogation partielle ou totale du droit annuel de substitution de l’assurance de prêt pour tous les consommateurs. Nous espérons que les intérêts des emprunteurs soient privilégiés et non ceux des banques.

2 choix vont s’offrir à vous

Une fois que vous aurez comparé votre assurance de prêt en cliquant sur « Je Change Mon Assurance De Prêt », vous pourrez choisir entre deux possibilités pour votre nouvelle assurance emprunteur :

  • Vous pourrez opter soit pour une nouvelle assurance de prêt avec l’équivalence en termes de garanties. Le gros avantage de cette solution est que vous pourrez économiser des milliers d’euros, et dans certains cas, une dizaine de milliers d’euros
  • Soit vous pourrez opter pour une nouvelle assurance de prêt avec plus de garanties et également moins cher. Le gros avantage de cette solution est qu’on peut faire le parallèle avec une assurance auto : auparavant vous étiez assuré au tiers et avec votre nouvelle assurance de prêt vous serrez assuré tous risques. L’avantage ne s’arrête pas là : vous pourrez également économiser des milliers d’euros, cependant un montant plus faible que si vous restiez au même niveau de garanties.

Les banques vont essayer de contre attaquer cette nouvelle loi, mais ne pourront certainement pas empêcher sont entrée en vigueur. Par conséquent, venez comparer dès à présent votre assurance de prêt en cliquant sur « Je Change Mon Assurance De Prêt » afin de bénéficier de nos meilleurs tarifs et de nos meilleures garanties.

 N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Compagnons du Patrimoine

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: